Museum Barberini - Potsdam, Allemagne

12 mai 2022 - 8 mai 2022
 
Exposition intitulée « Eine neue Kunst. Photographie und Impressionismus » / "A New Art: Photography and Impressionism" / "Un nouvelle art, photographie et impressionnisme". Commissaire de l’exposition : Ulrich POHLMANN / commissaire adjointe : Helene Von SALDERN
 
 
Prêt de 17 originaux & 12 facsimilés.

Cotes et légendes des originaux :
 
Le GRAY, Gustave
  • Le brick, marine avec nuages obtenus simultanément (mer Méditerranée), 1857. Papier albuminé d'après négatif verre au collodion. Image 41.7x32.9cm / Support 61.7x47.7cm. frSFP_0243im_EP_0032

AUTIN, Auguste
  • Coucher de soleil, octobre 1861 à 5 h du soir. Papier albuminé. Image 18,6x15cm/ Support 39,1x28,1cm. frSFP_0018im_EP_0004

BRETON, Stéphanie
  • Le château de Franqueville, Franqueville-Saint-Pierre près de Rouen, 1861. Papier albuminé. Image 22,8x28,8cm / Support 44,4x56,6cm. frSFP_0049im_EP_0004

CUVELIER, Eugène
  • Broussailles, Belle Croix, forêt de Fontainebleau, 14 septembre 1863. Papier albuminé. Image 19,7x25,8cm / Support 42,3x51,8cm. frSFP_0090im_EP_0002

DAVANNE, Alphonse
  • Étretat (plage, falaise et bateaux), circa 1864. Papier albuminé. Image 21,2x30cm / Support 43,2x54cm. frSFP_0094im_EP_0087
 
GRASSIN, Charles
  • Vagues se brisant, cica 1882-1884. Papier albuminée, Image 19.4x25.4cm / Support 34x44.1cm. frSFP_0185im_EP_0001

DEMACHY, Robert
  • La Seine à Clichy, circa 1906. Épreuve aux encres grasses. Image/support 22,8x17cm. Passe-partout 47x35,3cm. frSFP_0099im_EP_0150
  • Bords de Seine, 1900. Épreuve à la gomme bichromatée. Image 20,2x11,2cm / Support 31.7x22cm. frSFP_0099im_EP_0083
  • [La foule], 1910. Épreuve aux encres grasses. Image 15.5x22.4cm / Support 35.6x27.4cm. frSFP_0099im_EP_0146
  • [Le jardin des Tuileries sous la neige, Paris], circa 1894-1914. Épreuve aux encres grasses. Image 20.6x14.8cm / Support 33.3x27cm. frSFP_0099im_EP_0149
  • Portrait de femme au canotier, attablée tenant une cigarette à la main, circa 1894-1914 . Épreuve à la gomme bichromatée, Image 14.3x16.3cm. Support 27.8x26.4cm. frSFP_0099im_EP_0111
  • Vague déferlante, 1900. Épreuve aux encres grasses. Image 27.3x36.1cm. frSFP_0099im_EP_0117
 
PUYO, Constant
  • Deux femmes dans un champs. circa 1894-1926 (exposée en 1926). Épreuve à l'huile. Image 16.7x22.7cm/ Support 26.7x36.3cm. frSFP_0526im_EP_0136
  • Les lavandières, circa 1894-1926. Héliogravure (ton vert). Image 23.3x13.9cm / Support 35.8x24.8cm. frSFP_0526im_EP_0242
  • Vagues et voiliers à l'horizon (près de Penmarc'h en Bretagne ?), circa 1902-1914. Papier citrate. Image 5.7x17.8cm / Support 8x18.1cm. frSFP_0526im_EP_0311
  • Bateau à roue sur le golfe de Naples, circa 1903. Papier citrate. Image 5.7x17.8cm / Support 6x18.2cm. frSFP_0526im_EP_0312
 
ROBINSON, Henry Peach
  • Le peintre, circa 1890-1901. Papier albuminé (par J. Kuhn éditeur). Image 25.5x35.2cm / Support 46x59.2cm. frSFP_0361im_EP_0008
 
Cotes et légendes des facsimilés:

DEGLANE, Louise
  • Bords de mer [Plage avec bateaux, petits voiliers, falaises à Étretat, Normandie], entre 1907-1936. Plaque de verre Autochrome. Image 5.4x10.5cm / Support 9x12cm. frSFP_0808im_A_0132
  • [un homme assis sur un banc, treille de roses au premier plan], roseraie de L'Haÿ-les-Roses , entre 1907-1936. Plaque de verre Autochrome. Image 8.2x9.7cm / Support 9x12cm. frSFP_0808im_A_0106
 
PERSONNAZ, Antonin
  • [Armand Guillaumin peignant “Baigneurs à Crozant”, plusieurs personnages se reposant au bord de l‘eau], vers juillet 1907. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0120
  • [Rivière, femme peintre sur le motif], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0121
  • [Champs et meules de foin, brume], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0355
  • [Champ, meules de foin au soleil couchant], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0357
  • [Champ, meule de foin], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0360
  • Lever du soleil sur la neige [Champ, neige, meule de foin, lever du soleil], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0926
  • Brume sur l’eau [Rivière, arbres, brume], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0913
  • [Coucher de soleil, rivière, maison], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0588
  • [Rivière, péniches, barque, grue], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0692
  • [Rivière, usine, fumée], circa 1907-1914. Plaque de verre Autochrome, 9 x 12 cm. frSFP_0804im_A_0872



Présentation de l'exposition :
 
"Le XIXe siècle aborde la nature d’une nouvelle manière. Les peintres impressionnistes étudient les changements de lumière, les différentes saisons, les conditions météorologiques. Avec leurs motifs de la France rurale, leurs représentations de la mer et du littoral, avec leurs scènes parisiennes comme incarnations de la modernité, ils établissent l’iconographie de l’impressionnisme. En même temps, dans une stimulation mutuelle, les photographes à partir des années 1850 se tournent eux aussi vers ces scènes de ville et de campagne.L’exposition Un nouvel art. Photographie et impressionnisme examine cette interaction sur la base d’environ 120 photographies originales et de nombreuses publications illustrées de photographies provenant d’environ 25 collections privées et publiques. Après des expositions ciblées comme Les paysages des impressionnistes (1986, Musée d’Orsay, Paris), In the Forest of Fontainebleau. Painters and Photographers from Corot to Monet (2008, National Gallery of Art, Washington D.C.) ou The Impressionists and Photography (2019, Museo Thyssen Bornemisza, Madrid), Un nouvel art. Photographie et impressionnisme présente l’évolution du médium dans sa progression vers une forme d’art à part entière. Le phénomène est documenté et illustré jusqu’à la Première Guerre mondiale avec plus de 40 photographes, dont Edouard Baldus, Heinrich Beck, Alvin Langdon Coburn, Eugène Cuvelier, Robert Demachy, Heinrich Kühn, Gustave Le Gray, Henri Le Secq, Albert Londe, Charles Marville, Henri Rivière, Henry Peach Robinson, Edward Steichen et Alfred Stieglitz. L’exposition et le catalogue montrent de manière exhaustive comment la peinture et la photographie se sont inspirées l’une l’autre, comment elles ont coopéré ou rivalisé.
Dès les débuts, les photographes français ont une ambition artistique. Peintres de formation classique, Gustave Le Gray, Henri Le Secq, André Giroux ou Eugène Cuvelier, comme leurs collègues artistes autour de Corot, Daubigny et Monet, découvrent la forêt de Fontainebleau, à partir des années 1850, comme un atelier à ciel ouvert ; ils y captent les jeux de lumière entre les arbres, dans les sous-bois.
Des photographes tels que Le Gray, Stuart Wortley et Eugène Colliau s’attachent également à saisir des phénomènes fugaces comme l’image d’une vague ou d’un nuage. Leurs photographies sont alors très appréciées de leurs contemporains et inspirent les peintres à créer des compositions nouvelles, comme recadrées. L’industrialisation et la mécanisation omniprésentes, la transformation des paysages naturels et urbains par les chemins de fer, avec les constructions de ponts et de gares, sont autant de motifs qui rentrent dans leur répertoire.
Après le Second Empire et le règne de Napoléon III, en 1852 et 1870, qui voit surgir les premiers liens entre la photographie, la peinture en plein air, la représentation de la vie urbaine et l’architecture parisienne, les pictorialistes parviennent à établir la photographie comme une forme d’art autonome.
Entre 1890 et 1914, les photographes d’Europe et d’Amérique se démarquent de l’usage commercial du XIXe siècle. Ils cultivent l’image artistique qu’ils ont d’eux-mêmes grâce à des expositions internationales et des revues de qualité, comme Kunst in der Photographie et Camera Work.
Leurs œuvres sont exposées dans des musées d’art à Hambourg, Munich ou Buffalo. Entre la peinture impressionniste et le monde de la représentation de la photographie d’art, les motifs et l’esthétique se correspondent. À l’aide de procédés nobles, comme l’impression à la gomme, au charbon ou au platine, les photographes obtiennent des effets impressionnistes. En termes de cadrage et de format, ils s’inspirent souvent de l’aspect des peintures."