ViteVu

Aller au contenu

lundi 31 juillet 2006

Durst stoppe la production d'agrandisseurs

image La firme Durst, leader mondial du marché des agrandisseurs, a annoncé qu'elle en arrêtait définitivement la production à dater d'aujourd'hui. Après avoir connu son point culminant en 1979, avec 107.000 appareils vendus, la demande était en baisse constante depuis 1982, atteignant à peine quelques centaines d'unités en 2005. Inventeurs polyvalents qui s'étaient illustrés dans les domaines les plus divers, des fusils de chasse à la radio en passant par le ski sur herbe, les frères Julius et Gilbert Durst décident en 1929 de se consacrer à la mécanique photographique, et fondent en 1936 la Durst Phototechnik AG à Brixen (Tyrol). La société s'est réorientée depuis 1994 vers la photographie numérique professionnelle, en particulier les imprimantes de grand format.

Source: communiqué de presse, 18/07/2006.
Via The Online Photographer, 29/06/2006.

mercredi 26 juillet 2006

Entretien avec Céline Clanet

Suite à l’exposition dans la Vitrine de la SFP depuis juin d’un diptyque Les rennes de Jon Eira, extrait de la série Máze, 2005, Céline Clanet a bien voulu répondre à quelques questions sur son travail.
À la suite de son diplôme de l’école de photographie d’Arles en 1999, Céline Clanet commence des séries photographiques dont les sujets semblent, de premier abord, hétéroclites: des séries personnelles Leur(s) petite(s) histoire(s) en 1999-2000, Un mince vernis de réalité, qui connaît une publication collective en 2005, ou plus récemment Une mélodie japonaise et Maze, et des commandes Capitale instantanée pour 20 Minutes, ou encore Je m’offre une Madame Propre pour Cosmopolitan.

Lire la suite...

mardi 25 juillet 2006

Fermeture annuelle de la SFP


Pour les vancances d'été, la Société française de photographie ferme ses portes du 1er août au 1er septembre 2006 inclus.
Réouverture de l'association et de la bibliothèque le lundi 4 septembre à partir de 14h.
Vous pouvez d'ores et déjà poser vos réservations par email : bibliotheque@societefrancaisedephotographie.fr, ou au 01 42 60 05 98.
Bonnes vancances à tous.
Illustration: L. Gimpel, Paris-plage. 17 août 1913. Embarquement pour la promenade en mer, autochrome, 9x12 cm, © SFP, tous droits réservés.

samedi 8 juillet 2006

Un daguerréotype de la veuve de Mozart

image La municipalité d'Altötting (Bavière) a annoncé l'identification d'un portrait photographique de la veuve de Mozart. L'épreuve est une copie sur papier d'un daguerréotype qui aurait été exécuté en octobre 1840, deux ans avant le décès de Constanze Mozart-Nissen, alors âgée de 78 ans. Celle-ci avait épousé le compositeur (décédé en 1791) en 1782, et lui avait donné 6 enfants, dont deux seulement allaient survivre. Elle figure au premier rang, à l'extrême gauche d'un portrait de groupe de la famille Keller, originaire d'Altötting. Cette image, donnée pour l'un des plus anciens témoignages de la pratique daguerrienne en Bavière, était connue de quelques spécialistes, mais n'avait pas fait jusqu'alors l'objet d'une identification formelle. Alors que l'auteur du daguerréotype n'est pas encore connu, les caractéristiques apparentes d'un portrait de groupe aussi précoce devraient encourager à poursuivre les recherches pour l'identifier.

Source: "Mozart-Witwe Constanze ist im Bilde", Spiegel Online, 06/07/2006.

dimanche 2 juillet 2006

La loi DADVSI tue le site Internet d'Etudes photographiques

La loi dite DADVSI, sur les Droits d'Auteur et Droits Voisins dans la Société de l'Information est, sous bien des aspects, une loi liberticide. Le vote définitif, qui vient d'avoir lieu à l'Assemblée Nationale, a produit son premier résultat : la fin du site de la revue Etudes photographiques, qui a préféré se saborder pour protester contre l'impossibilité de pouvoir publier l'objet même de son étude.

Par Didier Rykner, La Tribune de l'Art, 01/07/2006.
Lire la suite...

vendredi 30 juin 2006

Arles: la critique payante fait débat

Plus que sur le programme concocté par Depardon pour les prochaines rencontres d'Arles, le débat photographique semble se focaliser autour des lectures payantes. Rompant avec la tradition de critique "sauvage" - et gratuite - des books, illustrée notamment par la figure emblématique de Jean-Claude Lemagny, l'édition 2006 propose une critique tarifée à 220 € pour 10 expertises. Ce "nouveau service" a fait réagir vivement photographes amateurs et professionnels. Sollicités, plusieurs acteurs du monde de la photo, comme Catherine Derioz, directrice de la galerie Le Réverbère, ont refusé de participer à l'exercice. Après un tir de barrage sur sa liste de discussion, le JDL publie un manifeste intitulé "La photographie est-elle un sport de riche?" et propose d'organiser en complément des lectures payantes des rencontres libres avec quelques grands noms de la photographie pour qui la gratuité garde encore un sens (à l'Espace Van Gogh, de 10h à 19h). Du côté de Photographie.com, la critique argumentée de Hervé Le Goff, déjà signalée ici, s'accompagne d'un dispositif permettant aux internautes de communiquer leurs réactions. C'est la première fois que Photographie.com, jusqu'à présent rétif au web 2.0, s'ouvre aux commentaires interactifs! D'autres échos, ainsi que la réponse de François Hébel à ces critiques, ont également été enregistrés par le magazine. En attendant qu'il rebondisse dans les colonnes des journaux papier, on notera avec intérêt que les organes en ligne du domaine suffisent dès à présent à nourrir le débat. Sans bourse délier!

La recherche et ses mécènes

On l’a appris ces jours-ci: la maison de champagne Roederer a attribué deux bourses de recherche à des travaux menés à partir des collections et projets de la Bibliothèque nationale de France en matière de photographie. Les lauréats, dont nous nous félicitons qu’ils comptent parmi les plus proches collaborateurs de la Société française de photographie: Paul-Louis Roubert et Thierry Gervais, inaugurent ainsi une politique en plein développement en France, celle d’un encouragement des mécènes sur une voie moins uniquement tournée vers la publicité mais vers une communication dont la base repose sur des valeurs essentielles, celles de la connaissance et du patrimoine. Sans angélisme, il faut toutefois noter l’évolution de telles politiques: jugées parfois trop coûteuses, celles qui consistent à organiser de grands événements cèdent parfois le pas à des aventures plus discrètes mais, disons-le, qui conviennent bien plus à une recherche en bonne part délaissée par l’institution publique. On annoncera ici, en avant-première, la création d’une autre bourse de recherche qui sera mise en place à l’automne, fruit d’un partenariat entre la Fondation Neuflize Vie pour la photographie contemporaine et l’Institut national d’histoire de l’art.

Lire la suite...

jeudi 29 juin 2006

La bibliothèque s'enrichit

image Conservateur général chargé de mission sur la photographie auprès des Archives de France, en retraite depuis 2000, Michel Quétin est un membre fidèle de la SFP. Ayant entrepris la distribution de sa bibliothèque personnelle, il a constaté le manque d’un certain nombre d’ouvrages dans notre fonds et a décidé de faire don de ceux en sa possession. Classés et inventoriés, les quelques 130 volumes sont désormais à la disposition des lecteurs (voir illustration). Ce geste généreux permet de doter la bibliothèque d'ouvrages aussi indispensables qu'Un art moyen de Pierre Bourdieu, Photographie et Société de Gisèle Freund, ou encore un exemplaire original du catalogue de l'exposition de Steichen The Family of Man. Qu'il en soit chaleureusement remercié!

mercredi 28 juin 2006

So French: Just Book & Pay?

Avec le programme Depardon, on découvre une nouveauté pour Arles: la lecture payante des portfolios, concentrée dans un lieu excentré, à savoir les anciens ateliers SNCF. Les modalités du Photo Folio Review sont clairement explicitées sur le site: un forfait de 220 euros (qui comprend une réduction de 30% sur l’ensemble des expositions et l’accrochage d’une de vos oeuvres dans la Photo Folio Gallery) vous permet de rencontrer des experts internationaux de l’image (bonne connaissance de l’anglais recommandée) et de leur soumettre votre portfolio pendant 20 minutes, très précisément. Le booking se fait sur le net avec la garantie de rencontrer au moins deux des dix lecteurs par vous choisis.
Par Hervé Le Goff, Photographie.com, 23/06/2006.
Lire la suite...

jeudi 8 juin 2006

Le n° 18 d'Etudes Photographiques sous presse

Actuellement sous presse, le n° 18 d'Etudes photographiques sera disponible vers le 22 juin.

Sommaire

Traces de l’histoire

  • Michael Lucken, "Hiroshima-Nagasaki. Des photographies pour abscisse et ordonnée"

Modèles critiques

  • Herbert Molderings, "L’esprit du constructivisme. Remarques sur la “Petite histoire de la photographie” de Walter Benjamin"
  • Anaïs Feyeux, "La Generative Fotografie. Entre démon de l’exactitude et rage de l’histoire"

Lire la suite...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 >