ViteVu

Aller au contenu

vendredi 8 avril 2011

Alexis CORDESSE : Prix ARCIMBOLDO 2011

Le prix Arcimboldo cuvée 2011 a été attribué hier soir au travail d'Alexis Cordesse intitulé Border Lines. L'association des Gens d'image, soutenue désormais par Swiss Life dans cette aventure qui récompense, expose et passe commande à des artistes faisant appel aux technologies numériques, signe un choix audacieux.

Lire la suite...

lundi 20 août 2007

Le Canon 40D applaudi

Après plusieurs mois de rumeurs, Canon a levé aujourd'hui le voile sur son nouveau reflex milieu de gamme, le 40D. Allait-il s'agir d'un simple toilettage, comme le passage du 20D au 30D? La pression du marché, en particulier du côté des modèles concurrents de Sony et de Nikon, a forcé les ingénieurs à bien garnir la hotte. Le résultat est prometteur: retenons notamment le nouveau capteur de 10,1 mégapixels, le corps en alliage de magnésium, le boîtier tropicalisé, un traitement d'image sur 14 bits, une meilleure gestion du bruit (1600° ISO exploitables), l'intégration de l'affichage permanent sur un écran 3" (apparu chez Canon avec le 1D Mark III) qui ouvre également la possibilité d'un pilotage à distance en studio, sans oublier le téléchargement Wifi. L'appareil est accompagné de deux nouvelles optiques spécifiques aux capteurs APS-C: un EF-S 18-55 mm f/3.5-5.6 IS stabilisé destiné a remplacer l'actuel zoom d'entrée de gamme, un EF-S 55-250 mm f/4-5.6 stabilisé (auxquelles s'ajoute un intéressant EF 14 mm f/2.8L II USM). En un mot, une belle bête, qui inaugure un nouveau standard et semble bénéficier dès à présent d'un accueil favorable de la part des spécialistes. Annoncé à environ 1350 € boîtier nu à partir de septembre, l'appareil fera certainement l'objet d'offres spéciales à l'approche de Noël. Il n'est pas trop tard pour envoyer une carte postale à ses grands-parents fortunés.

jeudi 22 février 2007

Canon annonce la sortie du EOS-1D Mark III

Attendue avec impatience, l'annonce du nouveau reflex numérique de Canon a été effectuée ce matin sur son site. Si le format du capteur, un nouveau 10 mégapixels APS-H, peut paraître un peu juste, l'appareil a été repensé de fond en comble et présente des spécifications étonnantes en termes de vitesse, avec des rafales à 10 images/seconde ou un buffer de 110 prises de vues en JPEG (30 en RAW). Doté de deux processeurs Digic III, il affiche une sensibilité maxi de 3200° ISO, extensible à 6400°. Outre un nouvel auto-focus et un nouveau système anti-poussières, il propose également le premier écran de contrôle à affichage permanent sur un reflex pentaprisme, un confortable 3". Le Mark III devrait être disponible en avril prochain pour un prix annoncé d'environ 4000 US$.

dimanche 28 janvier 2007

Une séance de projection au Stéréo-Club

image Créé en 1903, le Stéréo-Club français (SCF) est l'une des rares associations de photographes a pouvoir se prévaloir d'une activité continue depuis sa fondation. Il compte aujourd'hui quelque cinq cents membres, et publie régulièrement un bulletin, Images en relief. Revue du Stéréo-Club français, dont la collection complète est consultable à la SFP.

Chaque mois, une séance ouverte au public est consacrée aux démonstrations et projections. “N’oubliez pas vos lunettes polarisantes et anaglyphiques”, indiquait le calendrier du dernier numéro (n° 899, décembre 2006-janvier 2007) pour la date du mercredi 24 janvier 2007. Curieuse d’assister à une projection polarisée, je m’y suis donc rendue – quoique seulement armée d'une paire de lunettes bicolore...

Lire la suite...

vendredi 29 décembre 2006

La photo numérique en 2006: le retour de la beauté

En matière de photographie numérique, 2006 restera une année charnière. L'installation du format 10 mégapixels ou la commercialisation du Leica M8 fournissent les signes manifestes pour faire de ce millésime une étape remarquable. Plus en profondeur, la stabilisation de l'offre grand public et le retour en grâce des supports argentiques, côté professionnel, sont les marques d'une première maturité du marché, qui vient ponctuer un cycle d'accélération effrénée.

Fin 2002, le Canon EOS-Ds était le premier 24 x 36 à offrir 11 millions de pixels, à un tarif de près de 11.000 euros sans objectif. Fin 2006, ce sont pas moins de cinq reflex (Sony Alpha, Olympus E-400, Nikon D80, Canon 400D, Pentax K10D) qui proposent le dix mégapixels à un prix voisin de 1000 euros tout compris. Ils sont plus rapides, plus faciles d'emploi et produisent des images de meilleure qualité que la génération précédente. Le chemin parcouru est significatif: les reflex d'entrée de gamme ont peu ou prou rattrapé le haut de gamme professionnel d'il y a quatre ans. Dans le même temps, près d'une dizaine de compacts experts (Canon Ixux 900 Ti, Panasonic Lumix DMC-LX2, Olympus Miu 1000, Pentax Optio A20, HP Photosmart R967, Samsung NV10, Canon G7) ont eux aussi franchi la barre symbolique des dix millions de photosites. Avec l'extension de la stabilisation à la plupart des modèles cités, ce palier témoigne d'un état maîtrisé de l'offre technique.

Lire la suite...

samedi 16 septembre 2006

La caméra qui reconnaît les visages

image Annoncé depuis un an, le nouveau Powershot G7 a enfin été présenté au public avec les préparatifs de la Photokina. Parmi les spécifications de ce télémétrique de bonne facture, doté d'un capteur de dix mégapixels et d'un zoom stabilisé ouvrant à f/2.8, on remarquera une fonction qu'il est le premier à présenter. Grâce à la nouvelle version du Digic III, le processeur de traitement d'images de Canon, l'appareil est doté d'un système de "détection de visages". Selon le communiqué, le logiciel est capable de reconnaître automatiquement la présence de plusieurs visages (jusqu'à neuf) dans le cadre, et d'adapter en conséquence la mise au point et le dosage du flash. Moins anecdotique qu'il y paraît, ce système dérive des technologies d'identification biométriques dont le développement a été encouragé dans la période récente par l'essor des politiques sécuritaires et l'aggravation du terrorisme. Largement soutenues par le gouvernement et les services secrets américains dans le cadre de divers programmes, ces techniques récemment arrivées à maturité sont désormais employées dans les aéroports, les stades, certains casinos et centres commerciaux pour repérer les individus indésirables. On vérifiera sur pièces l'efficacité d'un tel dispositif appliqué au portrait familial. Mais on peut dès à présent suggérer aux ingénieurs de Canon une adaptation de leur logiciel aux faciès de nos compagnons à quatre pattes. Quoique très présents dans nos albums de famille (à vue de nez, sur Flickr, à peu près autant que les bambins), ils ont pour l'instant échappé à l'investigation policière.

mercredi 13 septembre 2006

Le Leica M8 dévoilé sur un blog français

image A quoi sert encore la presse photo? Entre les essais détaillés de DPReview, les informations qui circulent en avant-première sur les forums spécialisés, voire le compte Flickr de Luc Saint-Elie, l'amateur de nouveautés technologiques dispose d'une information de grande qualité en ligne, avec un ou deux mois d'avance sur le papier. Cette fois, on saluera la performance des blogs Lightmediation et Macandphoto, qui ont dévoilé en exclusivité mondiale une prise en main du très attendu Leica M8 numérique, avant même le début de la Photokina. Est-ce un hommage à Henri? s'interroge (en français dans le texte) The Online Photographer, qui trouve évident que Leica picked France as the locus of the world's introduction to the digital M8. Un capteur Kodak de dix mégapixels, un obturateur à rideau vertical, un large écran au dos, une carcasse en magnésium, le tout pour environ 4000 € boîtier nu - fairly reasonable, as such things go (it is, after all, a Leica), commente, lucide, Mike Johnston (illustration empruntée à Macandphoto).

lundi 31 juillet 2006

Durst stoppe la production d'agrandisseurs

image La firme Durst, leader mondial du marché des agrandisseurs, a annoncé qu'elle en arrêtait définitivement la production à dater d'aujourd'hui. Après avoir connu son point culminant en 1979, avec 107.000 appareils vendus, la demande était en baisse constante depuis 1982, atteignant à peine quelques centaines d'unités en 2005. Inventeurs polyvalents qui s'étaient illustrés dans les domaines les plus divers, des fusils de chasse à la radio en passant par le ski sur herbe, les frères Julius et Gilbert Durst décident en 1929 de se consacrer à la mécanique photographique, et fondent en 1936 la Durst Phototechnik AG à Brixen (Tyrol). La société s'est réorientée depuis 1994 vers la photographie numérique professionnelle, en particulier les imprimantes de grand format.

Source: communiqué de presse, 18/07/2006.
Via The Online Photographer, 29/06/2006.

mardi 6 juin 2006

L'alpha et l'oméga

image Si vous avez passé les dernières semaines en villégiature à La-Petite-Pierre (Bas-Rhin), vous ignorez qu'aujourd'hui était attendu le lancement en grande pompe de l'Alpha 100, le premier reflex numérique siglé Sony. Rappel des précédents épisodes: il y a un an, Sony et Konica-Minolta annoncent leur rapprochement. En mars, on apprend l'arrêt des activités photographiques de la double marque, rachetés par Sony. Suite logique, le reflex présenté aujourd'hui était attendu par les mauvaises langues comme une déclinaison du Dynax D5D. L'Alpha a largement dépassé ces prévisions. Sur une base Minolta, les ingénieurs de la firme ont rassemblé en un seul boîtier des performances jusqu'à présent éparses: un capteur CCD de dix mégapixels au format APS-C, un stabilisateur, un anti-poussières, un nouveau processeur de traitement d'images, un autofocus à 40 points, un écran de visée 2.5", la compatibilité avec les objectifs Minolta et l'annonce d'une vingtaine d'optiques prochainement disponibles (dont plusieurs signés Carl Zeiss), enfin un prix de vente situé en-dessous des 1000 $.

Lire la suite...

dimanche 19 mars 2006

L'Olympus E 330 retoqué par DPReview

Digital Photography Review vient de mettre en ligne son test exhaustif de l'Olympus E 330, appareil déjà évoqué dans nos colonnes. Pas convaincu par l'innovation du viseur-écran, le rédacteur accorde du bout des lèvres un "Recommended" à un reflex dont il critique le design massif et qu'il juge beaucoup trop cher par rapport à ses prestations. L'utilisation du viseur-écran présente apparemment un problème d'ergonomie lié au choix du double système optique - mais l'avis de l'auteur reste influencé par une vision hiérarchisée du marché (I don't honestly see that many digital SLR owners asking for this feature (...), it's good for upgraders coming from consumer cameras). Il sera intéressant de comparer ce point de vue à celui de Luc Saint-Elie, qui teste l'appareil depuis plusieurs semaines et devrait nous gratifier bientôt d'un compte rendu éclairé.

Référence: Phil Askey, "Olympus E-330 EVOLT Review", Digital Photography Review, 18/03/2006.

1 2 >