ViteVu

Aller au contenu

mardi 24 janvier 2012

Nos vœux 2012

Alors que la Société française de photographie marche allègrement vers ses 160 ans d’existence et qu’en 2013 nous fêterons les 20 ans de l’hébergement des collections par la Bibliothèque nationale de France, notre association doit pourtant relever de nouveaux défis.

En premier lieu celui de sa visibilité. Dans un champ toujours plus dense où l’existence des collections est soumise à leur diffusion en ligne, la SFP doit affirmer sa présence sur internet, tant patrimonialement que commercialement. Le nouveau portail www.sfp.asso.fr, qui sera actif dans les prochains jours, est pourvu d’un espace de vente permettant de régler directement en ligne sa cotisation à l’association ou son abonnement à la revue Études photographiques. De plus, à moyen terme, ce portail institutionnel sera le moyen de publier, au gré de leur production, les inventaires de la bibliothèque comme ceux des fonds iconographiques, administratifs ou ceux relatifs aux appareils. Mais ceci n’est que la partie émergente du travail de fond qui a été engagé depuis septembre dernier : sous la houlette de Luce Lebart, nouvelle responsable des collections, un travail de classement et de description normalisée des fonds a été entrepris afin d’organiser la production et la diffusion d’instruments de recherches électroniques suivant un plan de classement englobant l’ensemble des fonds de la SFP. Assortie d’un récolement général et dynamisé par des projets de numérisation et de valorisation d’envergure, ce travail d’inventaire général est un chantier gigantesque à l’échelle de l’association. Il est incontournable si la SFP veut pouvoir poursuivre sa mission de service qui est la sienne (sans les moyens rappelons-le d’un service public) de conservation et d’exploration de cette formidable collection, mais aussi afin de répondre le plus précisément possible aux demandes des membres et des chercheurs.

Cette entreprise est aujourd’hui nécessaire afin d’aborder le second défi qui attend la SFP dans les années à venir. Notre hébergeur et partenaire privilégié depuis 1993, la Bibliothèque nationale de France, évolue et à l’horizon 2017 le Quadrilatère Richelieu – qui regroupe les départements spécialisés dont celui des Estampes et de la Photographie – sera refondu et entièrement réaménagé autour des départements déjà installés sur place auxquels se trouveront intimement associées les Bibliothèques de l’Institut national d’Histoire de l’Art et de l’École nationale des Chartes. Dès 2014 les locaux aujourd’hui occupés par la SFP, au 71 rue de Richelieu, seront rendus au département de la Musique et les collections et bureaux de la SFP seront transférés au 58 rue de Richelieu au sein même du département des Estampes. Ce changement de localisation ne modifiera en rien le statut autonome et privé de la SFP qui fera l’objet d’une attention toute particulière de la part du Conseil d’administration de l’association. Au contraire cela permettra un redéploiement des collections dans des magasins neufs, répondants aux dernières normes de conservation préventive. Mais cela associera également la SFP à un centre de conservation et de recherche autour de l’image et plus précisément de la photographie sans égal sur le territoire. C’est une opportunité formidable pour notre association, lui permettant de bénéficier plus intimement des aides et des infrastructures de la BnF afin de développer de nouvelles initiatives de recherches sur ses archives tout en poursuivant sa mission auprès de ses membres.

Que ce soit par la diffusion de son patrimoine et la participation à des projets innovants de distribution, de partage et de recherche, par la publication de la revue Études photographiques ou par son action en faveur de la photographie contemporaine avec La Vitrine ou le cycle de conférence Le séminaire photographique à la Maison du Geste et de l’Image (Paris), la SFP doit se donner les moyens de poursuivre et de développer son action en faveur de la conservation et de la valorisation de ses collections patrimoniales et de l’écriture de l’histoire de la photographie sous toutes ses formes. En ce début d’année 2012 je forme ainsi le vœu que la SFP relève ces défis qui s’ouvrent à elle. Plus que jamais, notre association a besoin du soutien financier et de l'engagement de ses membres à ses côtés afin de continuer à affirmer son indépendance et son originalité.

Veuillez recevoir de la part de toute l’équipe de la Société française de photographie ses vœux les plus chaleureux pour l’année 2012.

samedi 14 janvier 2012

Entretien de Christophe Bourguedieu avec Michel Poivert le Mardi 17 janvier



Dans le cadre du Cycle de conférences "Cas d'Espèces. De la figure animale dans les pratiques contemporaines"

Organisé au Musée de la Chasse et de la Nature (auditorium)
62 rue des archives. 75003 Paris

à 18h30, Entrée libre

Illustration : C. Bourguedieu. Sans titre, série le Chien jaune, 2005.

mercredi 11 janvier 2012

Juliette Agnel au Séminaire photographique le 12 janvier



Pour la troisième séance de la saison, le séminaire photographique organisé par la SFP, la MGI et l'Université Panthéon-Sorbonne accueille Juliette Agnel.
Rendez-vous à la Maison du Geste et de l'Image à 18h00. La séance se déroule sous forme d'entretien et sera filmée par le Magazine du Jeu de Paume.

Illustration : Juliette Agnel, sans titre, série les éblouis. TDR

A suivre, une petite présentation de la série des éblouis, par la photographe :

Lire la suite...

lundi 9 janvier 2012

La Vitrine Janvier 2012 Gilles Saussier

La Société française de photographie vous invite au vernissage de l'exposition de Gilles Saussier dans La Vitrine de la SFP.

Venez nous retrouver le 13 janvier 2012 à 18h !

image

Lire la suite...

mercredi 4 janvier 2012

Bonne année !

image

Lire la suite...